La durée de la semaine scolaire des élèves est-elle trop longue ?

Written by | Le Lycée

La semaine scolaire est un sujet de conversation qui, depuis longtemps, a fait réagir beaucoup de parents et de professeurs. Selon certains, elle est vraiment longue et, pourtant, selon d’autres voix, elle ne l’est pas assez. Un sujet qui mérite beaucoup réflexion puisqu’il remanie fortement le système éducatif. D’ailleurs, cette décision, ayant pour but de réduire la semaine scolaire à seulement quatre jours, est le résultat de discussions et d’analyses bien préparées. En plus des parents-enfants qui sont concernés, ce sujet est aussi beaucoup en rapport à l’allègement des communes.

La semaine scolaire de quatre jours et demi est-elle avantageuse ?

Plus de stress pour les petits

La fatigue des élèves peut lourdement entraîner une baisse de leurs résultats scolaires. Des devoirs toute la semaine ainsi qu’un emploi du temps assez chargé, sans compter le stress quotidien entre élève professeur, fait puiser beaucoup d’énergies, spécialement pour les tout-petits. Voilà principalement pourquoi la semaine de quatre jours et demi est considérée comme beaucoup trop longue.

Des contraintes accordées à la vie de famille

Avec un week-end raccourci par l’emploi du temps de leurs enfants, les parents peuvent avoir du mal à prévoir des sorties en famille. Aussi, les enfants ayant des parents séparés ont du mal à profiter pleinement de chacun d’eux, notamment ceux qui pratiquent la garde partagée. Les vacances scolaires qui sont plus courtes deviennent problématiques pour les parents qui veulent disposer de jours de congé plus longs avec leurs enfants. A lire ces contraintes, l’on pourrait vite se rendre compte que la semaine d’école actuelle est assez longue. La solution serait-elle vraiment de la raccourcir à quatre jours ?

La semaine scolaire réduite à quatre jours serait-elle meilleure ?

Une scolarité plus souple

La semaine de quatre jours sera beaucoup moins stressante pour les petits. Du point de vue pédagogique, le taux d’absentéisme peut nettement diminuer avec un système scolaire à semaine réduite. De plus, les enfants seront plus aptes à effectuer d’autres activités le mercredi, comme la musique, la danse ou le sport. Les petits pourront s’amuser le week-end et profiter de deux jours de grasse matinée pour mieux se reposer. A contrario des semaines d’école plus longues, une semaine plus courte permettra aux parents d’envisager à programmer des sorties en famille.

Le revers de la médaille

Une semaine scolaire raccourcie n’a pas que des avantages. Il est beaucoup plus difficile pour les professeurs de faire assimiler aux enfants les connaissances dont ils auront besoin pendant toute l’année avec seulement quatre jours d’école par semaine. Aussi, une relation trop douce avec leurs professeurs peut rendre les écoliers plus insolents et moins enclins à suivre à la discipline. Pour les parents, surtout ceux qui sont occupés le samedi, une semaine réduite peut vite créer des problèmes. Qui s’occupera de la garde des petits pendant le travail ?

Certes, la semaine plus longue est fatigante et stressante, mais la semaine réduite peut également être problématique. C’est un souci à double tranchant qui doit être bien étudié, bien analysé, selon les besoins et priorités de chacun.

Dernière modification: mars 14, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.