La conduite accompagnée : une bonne manière de préparer les plus jeunes à la sécurité routière

Written by | Le Lycée

30% des jeunes ayant eu dernièrement le permis l’ont obtenu avec la formule de conduite accompagnée. Pourquoi cette formule est-elle avantageuse ? La conduite accompagnée permet en effet de bien préparer les jeunes conducteurs à l’examen du permis de conduire. Il permet aux jeunes d’acquérir de l’expérience pour qu’ils se sentent plus à l’aide lorsqu’ils roulent et donc, de réduire les accidents de la route. Qui est concernée par la conduite accompagnée ? Quels sont les avantages pour les apprentis comme pour les apprenants ?

La conduite accompagnée : pour qui ?

La conduite accompagnée peut s’effectuer pour les jeunes à partir de 16 ans. Après l’obtention du code et après avoir effectué quelques heures de conduite, le moniteur décide de donner l’autorisation aux jeunes de rouler accompagnés de leurs parents. Un dispositif qui permet un taux de réussite à l’examen s’élevant à 70% alors que lors de la conduite classique, les chances de réussite sont de 50%.

Cette formation est donc accessible dès 16 ans et l’élève ne peut passer l’examen qu’à partir de 18 ans. Cela laisse donc à l’élève suffisamment de temps pour apprendre tous les us et coutumes de la conduite. L’élève doit aussi parcourir au moins 3000kms durant sa conduite pendant 1 année.

De plus, l’élève et son accompagnant (conducteur ayant le permis depuis plus de 5 ans) ne sont pas laissés à l’abandon. En effet, avant lors de la formation initiale l’élève doit avoir conduit pendant au moins 20 heures. Ensuite, pendant 1 leçon de conduite l’accompagnant doit être présent et le moniteur peut lui expliquer les procédures de sécurité importantes à l’obtention du permis de conduire.

Enfin, l’élève a un rendez-vous tous les 4 – 6 mois lors de la conduite accompagnée. Cela permet au moniteur d’effectuer des adaptations si nécessaire. Dès que celui-ci juge que l’apprenti est prêt, il pourra passer son permis.

La conduite accompagnée : pourquoi ?

La conduite a deux avantages principaux : la sécurité routière et l’assurance automobile. En effet, après avoir passé au moins 1 année à conduire avec un accompagnant, le jeune conducteur sera beaucoup plus à l’aise lorsqu’il prendra le volant. Il évitera plusieurs accidents de la route. Aussi, la période probatoire du jeune conducteur ayant fait la conduite accompagnée est plus petite, de 2 ans au lieu de 3 ans. Cette période se concrétise par l’apposition du disque A à l’arrière du véhicule moins longtemps.

Le second avantage concerne l’assurance voiture. En effet, les jeunes conducteurs se voient obtenir la récompense de leur assureur. Le coût est moins important que celui imposé aux autres jeunes conducteurs qui n’ont pas fait la conduite accompagnée. La surprime est de 50% inférieure la première année et est ensuite dégressive. Si le conducteur n’a pas d’accident durant toute sa période probatoire, il se dispense de la surprime.

Dernière modification: juin 13, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.