Associer les parents en tant que partenaires d’éducation

Written by | Uncategorized

La relation parents-enseignants a toujours fait l’objet d’une polémique à
propos de l’éducation des plus jeunes, occupant à la fois la place
d’enfants et d’élèves. Effectivement, l’édification d’une structure scolaire
a toujours visé à faire de l’école le principal éducateur des enfants. Mais
les parents, en tant que premiers agents de changement, ont le droit à la
parole. Ainsi, le fait de confier à une école le cursus de leurs enfants ne
signifie aucunement qu’ils doivent se tenir à l’écart quant à l’éducation.
C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de créer un partenariat de
confiance et durable parents-enseignants.

Établir la confiance entre parents et enseignants

L’éducation des enfants-élèves ne peut être fructueuse sans l’implication,
surtout la cohésion, des deux parties. Dès le choix de l’établissement
scolaire, la priorité devra être axée sur deux volets : (1) la qualité de
l’éducation octroyée par l’école et (2) la possibilité de s’entretenir
régulièrement avec ses responsables pour un suivi du programme
scolaire.

Définir les rôles spécifiques des parties

Bien que les parents et les enseignants soient partenaires, les missions
qui leur sont dévolues restent spécifiques. L’école joue un double rôle. La
première concerne la transmission de connaissances théoriques. La
seconde, quant à elle, est de jouer le rôle de l’agent socialisateur par
excellence. En effet, l’univers scolaire est le premier pas vers la
rencontre de ses semblables, c’est-à-dire le choc culturel. L’institution
devra alors trouver les bons compromis pour installer les élèves dans un
climat favorable, sans porter atteinte à leurs croyances personnelles
transmises par leur foyer respectif. À l’opposé, les parents se focaliseront
sur la transmission de valeurs (savoir-vivre, savoir-être et savoir-être) qui
correspondent naturellement à leurs croyances.

Développer une certaine polyvalence

Bien que le cahier de charges des partenaires soit établi, chaque partie
devra être flexible. Comme évoqué précédemment, les enseignants
doivent témoigner du respect vis-à-vis des valeurs transmises par les
parents. Mais cela ne doit pas les empêcher de boucler le programme en
bonne et due forme. Quant aux parents, ils doivent être des organes de
soutien au programme scolaire, accompagner leurs enfants dans leurs
études, et ce, afin d’éviter l’échec scolaire.

Favoriser les rencontres régulières

Pour un partenariat efficace, des échanges doivent se faire entre parents
et enseignants. Les points à l’ordre du jour seront idéalement
l’avancement du programme scolaire et les difficultés que les enfants
rencontrent à l’école. Si besoin est, surtout en primaire et au collège, les
parents se prépareront à accompagner personnellement l’enfant-élève
ou trouver des éducateurs supplémentaires pour les aider à rattraper
leurs lacunes.

Dernière modification: juillet 17, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.