Café ou Thé ? Quoi prendre pour réviser ?

Written by | Le Lycée

Thé ou Café

Quand les partiels approchent, les périodes de révisions s’intensifient. La fatigue s’accumulant, vous êtes nombreux à boire du café ou du thé. Mais ces boissons ne possèdent-elles pas des aspects négatifs pouvant nuire à votre productivité ? Ne serait-il pas judicieux de ne pas trop mélanger les boissons et de n’en choisir qu’une ? Le cas échéant, laquelle privilégier pour les révisions ? Eléments de réponse dans ce nouvel article rédigé par nos experts.

Le café et le thé : les boissons reines des étudiants

Le café et le thé sont probablement les boissons les plus consommés après l’eau. Leurs substances actives, respectivement les caféine et la théine sont présentent dans des quantités assez élevées pour stimuler le cerveau et donner un vrai coup de pouce à votre concentration. Le tout est de savoir maîtriser sa consommation et l’on sait que l’adolescence est une période marquée par les excès. La dose maximum quotidienne recommandée est de 400 mg. Et c’est une limite rapidement atteinte ! Un mug de café long fait 150 mg, un expresso 100 mg, une boisson énergisante 85 mg et un thé noir 50 mg.

Café : le côté obscure de la force

Une consommation excessive de café n’est pas sans risque sur la santé. La caféine peut être responsable d’hypertension et de certains troubles gastriques comme des ulcères et des brûlures. Vous pouvez en abuser plus vite que vous ne le pensez, plaidant une fatigue et un besoin accru de concentration. Mauvaise idée puisque un excès de caféine altère aussi la qualité du sommeil : coucher tardif et sommeil de mauvaise qualité. Un duo perdant pour des partiels réussis. Si la caféine augmente la vigilance et améliore la stimulation cérébrale, une surconsommation est responsable d’un énervement rapide, d’une nervosité et d’une importante fatigue en fin de journée.

En d’autres termes, pour être performant pendant les révisions et mettre toutes les chances de votre côté, mieux vaut limiter votre consommation de caféine au maximum.

Thé : un meilleur équilibre pour votre bien-être

En période d’examens, le thé est la boisson idéale pour stimuler sa mémoire et favoriser le travail intellectuel. En effet, le thé et particulièrement le thé vert a des effets positifs sur vos facultés de concentration. Celui-ci est riche en catéchines, des antioxydants puissants, reconnus pour piéger les radicaux libres et protéger les neurones du stress oxydatif. Le thé contient de la théine, reconnue pour booster la concentration et éviter les accès de fatigue. A la différence de la caféine du café, la théine est libérée progressivement dans l’organisme, grâce à la présence de tanins qui ralentissent son absorption dans notre corps. Au final ? Une action stimulante beaucoup plus douce, et un effet qui agit dans la durée : six heures environ contre trois pour le café ! Le thé vert selon une étude récente, influerait directement sur une zone du cerveau et doperait nos facultés de mémorisation. Enfin, le thé contient un acide aminé particulier, le L-théanine, une substance anti-stress qui agit directement sur les ondes alpha générées naturellement dans le cerveau. Ce sont les mêmes qui nous procurent un effet détente lors d’un bain chaud ou d’un massage relaxant.

Pour ces raisons, le thé est définitivement la boisson à privilégier lors de période de révisions intenses et de stress élevé. Attention néanmoins ! Boire du thé n’est pas suffisant pour avoir une mémoire d’éléphant ! Une bonne hygiène de vie est essentielle. Il est important de miser sur un sommeil de qualité pour consolider ses souvenirs, car le sommeil joue un rôle essentiel sur la mémoire.

Dernière modification: juillet 19, 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.