Quel niveau au lycée pour entrer en prépa ?

Written by | Le Lycée

HEC, ESSEC, ESC, Normale Sup et bien d’autres, les grandes écoles requièrent une solide préparation et une sélection stricte des élèves à l’entrée. Une école préparatoire est en effet indispensable avant d’intégrer un établissement prestigieux et les lycéens sont jugés sur de nombreux critères.

Peu d’élus en classes prépas pour beaucoup de candidats

Institut des Études Politiques ou IEP, école de commerce ou d’ingénieur, Math Sup et Math Spé ou Khâgne et Hypokhâgne : les écoles préparatoires, ou prépas, ont en commun d’être réservées à l’élite des lycéens. En fonction de leurs résultats depuis la classe de première, des appréciations de leurs professeurs et de leur dossier, seuls les lycéens ayant les meilleurs résultats sont destinés aux classes préparatoires. Cette concurrence souvent féroce entre les élèves, a en effet pour but de ne sélectionner que les plus brillants candidats. Si cette sélection peut paraître sévère à de nombreux égards, il faut savoir que les places sont extrêmement limitées et que les classes préparatoires imposent un rythme de travail très soutenu. C’est particulièrement le cas pour les prépas scientifiques avant d’intégrer un futur cursus au sein des grandes écoles d’ingénieurs ou autres.

Si une moyenne générale élevée et d’éventuelles appréciations positives des professeurs aident naturellement à intégrer une prépa, tout dépend du futur cursus préparé. Les notes et les mentions constituent en effet le point central d’un dossier d’admission mais pas seulement. Un lycéen peut en effet très bien intégrer une prépa avec une moyenne générale de « seulement » 12/20. A contrario, un élève avec d’excellentes notes mais qui ne possède pas le profil type pour intégrer une filière spécifique ne sera pas admis en prépa. Scientifique, littéraire ou polyvalent, un lycéen désirant intégrer une future grande école via une CPGE, doit avant tout être conscient de la surcharge de travail.

Des notes élevées pour se constituer un dossier « béton »

Contrairement à ses camarades qui intègrent une première année universitaire, les classes de prépa impliquent une motivation sans faille. Surnommés les « taupins » pour leur faculté à ne jamais sortir de leur chambre d’étudiant, les élèves des classes préparatoires scientifiques sont sans nul doute les plus assidus. Il reste dans tous les cas impératif d’obtenir des notes de 14 à 15 dans les matières clés afin d’intégrer une prépa. En fonction du classement du lycée, des appréciations des professeurs, de la motivation de l’élève et de sa moyenne générale, une intégration en prépa peut être envisageable.

Les notes aux TPE doivent également être largement supérieures à la moyenne et dans tous les cas le futur candidat doit se distinguer des autres. Afin d’augmenter les chances de voir son dossier accepté, une sérieuse lettre de candidature doit être envoyée et si possible avec les avis positifs de ses professeurs. Sens du travail et des priorités, rigueur, participation, motivation : un lycéen désirant entrer en prépa doit démontrer ses capacités. Une progression entre la classe de première et celle de terminale reste également toujours un plus dans un dossier de prépa.

Dernière modification: septembre 28, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.