Etat des lieux de la faune et la flore en mer Méditerranée

Written by | Uncategorized

La mer Méditerranée est une des mers les plus menacées au monde. Entre la pollution de la mer par le plastique et la surpêche, de nombreuses espèces de poissons, des oiseaux et des coraux sont en danger. En effet, on estime qu’en France, plus de 27% des stocks sont surexploités à cause de la surpêche. Cependant, dans la mer Méditerranée, c’est plus de 90% des stocks qui le sont. Quant aux déchets, tous les ans, 600 000 tonnes de plastiques sont déversées dans la mer Méditerranée. Priorité éducation, vous dévoile son état des lieux de la faune et la flore en mer Méditerranée.

 

La faune et la flore de la mer Méditerranée menacées par la surpêche…

D’après l’étude réalisée pour la Liste rouge de l’UICN, nous dénombrons plus de 40 espèces de poissons marins présentes dans la Méditerranée qui sont amenées à disparaître dans les prochaines années. C’est, notamment le cas pour des espèces telles que le Thon rouge, le Mérou brun, le Bar ou le Merlu qui sont concernés par cette catastrophe, principalement, en raison de la surpêche. Notons que c’est entre autres, via l’utilisation d’engins de pêche comme les filets maillants ou le chalutage ainsi que les pêches illégales que l’écosystème marin est menacé. En effet, ces techniques de pêche, non sélectives, consistent à capturer une énorme quantité de poissons en très peu de temps.

Pour lutter contre la surpêche, de nombreuses associations, telles que Marine Stewardship Council (MSC) ou Green Peace, soutiennent la pêche durable en privilégiant des techniques de pêche éco-responsables.

 

… Mais aussi par la pollution des déchets plastiques de la région.

 

Le constat est alarmant : avec plus de 95% des déchets sur les plages et en surface, la mer Méditerranée est devenue l’une des mers les plus polluées au monde. Notons que chaque année, 60 millions de tonnes de plastique sont produites en Europe. C’est devenu le deuxième plus grand producteur mondial de plastique après la Chine. De ce fait, près de 500 000 tonnes

Macro-plastiques sont rejetées en mer tous les ans. Par conséquent, presque toutes les espèces marines sont, aujourd’hui, en contact avec le plastique. Le plastique engendre des effets négatifs sur la santé de la flore et de la faune de la mer Méditerranée. Par exemple, nous retrouvons dans les tortues marines présentes en Méditerranée des fragments de plastique.

 

Il est donc urgent d’avoir conscience de ces chiffres pour commencer à agir pour la méditerranée.

Dernière modification: avril 14, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *