Changement de collège – quelles démarches entreprendre ?

Written by | Au Collège

Déménagement ou établissement qui n’est pas adapté, vous devez préparer le changement de collège de votre enfant. Plusieurs démarches sont incontournables pour que sa scolarité ne soit pas compromise. Avant de débuter les démarches administratives C’est décidé, vous allez transférer votre enfant dans un autre établissement. Mais avez-vous réfléchi aux établissements les plus adaptés pour accueillir votre jeune ? Il est impératif de choisir entre privé et public mais aussi entre collège proche de chez vous ou de votre lieu de travail. Le niveau de l’enseignement peut aussi être important et naturellement la sécurité. Vous avez à votre disposition la carte scolaire – selon votre lieu d’habitation, un collège est proposé. Si vous souhaitez, après un déménagement par exemple, inscrire votre enfant dans cet établissement, pas de souci, contactez le principal qui devra inscrire votre enfant. Mais si la capacité maximale d’accueil du lieu est atteinte, il vous faudra rechercher un autre collège. Adressez-vous alors à l’académie pour savoir vers quel établissement vous diriger. Il est indispensable de bien réfléchir aux sites pouvant accueillir votre enfant et de vous renseigner auprès de l’académie concernée et des responsables d’établissement.

S’inscrire dans un établissement hors secteur…

Si vous avez trouvé le lieu idéal mais que celui-ci n’est pas considéré comme étant dans votre secteur, vous devrez demander une dérogation. Sachez que pour que celle-ci soit prioritaire, il existe plusieurs motifs acceptés par le rectorat : être domicilié entre deux secteurs, avoir un frère ou une soeur dans l’établissement, présenter un handicap – ou avoir besoin de soins médicaux – mieux pris en charge. Un parcours scolaire particulier peut aussi être un motif valable pour une demande une dérogation. La demande devra être faite par écrit dès le mois de février – et jusqu’en mars. Ce courrier devra être adressé au directeur académique des services de l’Éducation Nationale. L’acceptation ou le refus sont signifiés en juin. Dans le cas d’un refus, vous pouvez faire une contestation dans les deux mois. Il est aussi important de prévenir les autorités de l’établissement fréquenté. Pour cela, envoyez une lettre accusée réception au directeur et demandez-lui un certificat de radiation. Celui-ci sera demandé par le nouvel établissement.

… ou privé

Si vous souhaitez inscrire votre collégien dans un établissement privé, c’est à vous de contacter les responsables. Un rendez-vous sera proposé pour mieux connaître vos besoins et votre enfant. Le chef d’établissement pourra également vous présenter ses différents atouts lors de cet entretien. Si toutes les parties sont d’accord, il faudra constituer un dossier. Cette démarche s’effectue en janvier. Un retour dans le public se prépare Si votre enfant veut rejoindre un établissement public après une scolarité dans le privé, vous devrez consulter la carte scolaire et contacter le chef
de l’établissement rattaché à votre lieu d’habitation. Pour cela, vous pouvez attendre le mois de juin. Ainsi, le principal sera sûr des places disponibles et pourra vous indiquer immédiatement si l’inscription est possible. Si votre enfant a suivi ses cours dans un collège privé hors contrat, il faudra impérativement qu’il passe des tests pour entrer dans un collège public. Ceux-ci sont composés d’examens en français, mathématiques, histoire-géographie et langue vivante. Les documents à fournir pour changer d’établissement Dans le privé ou le public, on vous demandera plusieurs papiers pour entériner l’inscription. Il vous faudra le certificat de radiation, un justificatif de domicile et la décision d’orientation. Pour toutes demandes particulières – handicap, soins -, il faut fournir des certificats. Enfin, pour les établissements privés, on vous demandera les trois derniers bulletins de salaire des deux parents.

Dernière modification: juin 26, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.